Agrégateur de flux

Campagne d'Emmanuel Macron : enquête sur un possible financement irrégulier

France 24 - L'info en continu - il y a 4 heures 37 min
La métropole et la ville de Lyon, fief du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, ont-elles financé la campagne d'Emmanuel Macron ? Après une plainte d'élus de droite, le parquet a ouvert une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics.
Catégories: Actualités

Tarbes. Le plus jeune boucher de France est Tarbais

ladepeche.fr - il y a 4 heures 40 min
Depuis quelques semaines, la boucherie Damien a ouvert ses portes au 21 boulevard Henri-IV à Tarbes. La particularité du magasin réside en son nouveau gérant dont la jeunesse fait la force.Âgé de seulement 20 ans, Damien Fatta-Tauzia, plus jeune boucher de France à tenir son propre magasin, entre dans le monde professionnel. Doté d’un CAP boucher et d’un CAP charcutier-traiteur, il se lance dans le grand bain en ouvrant sa boucherie.Le jeune...
Catégories: Actualités

Foot - POR - Benfica : enquête et perquisitions pour corruption

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - il y a 4 heures 43 min
Le club lisboète fait l'objet d'une enquête pour «corruption...
Catégories: Sport

Vidéo. Bordeaux : des femmes et des enfants dorment dehors la nuit

L' Essentiel - SudOuest.fr - il y a 4 heures 43 min

Une centaine de nouvelles familles sont arrivées dans l'agglo bordelaise depuis le mois d'avril. Des associations d'aide tirent la sonnette d'alarme. .
Ce sont les associations qui lancent l'alerte. Des femmes et des enfants dorment dehors la nuit. Depuis le mois d'avril, une centaine de nouvelles familles ont débarqué dans... Lire la suite

Catégories: Actualités

CM 2018 - EGY - Mohamed Salah n'a pas célébré son but contre l'Arabie Saoudite

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - il y a 4 heures 44 min
Auteur de l'ouverture du score contre l'Arabie Saoudite ce lundi,...
Catégories: Sport

De l'IVG à l'"octennat", la révision constitutionnelle inspire les députés

France 24 - L'info en continu - il y a 4 heures 45 min
Retour au septennat, voire à l'"octennat", vote obligatoire, ou encore accès gratuit à l'IVG inscrit dans le préambule de la Constitution: les députés rivalisent de propositions en vue de l'examen du projet de révision constitutionnelle en commission à partir de mardi. Parmi les quelque 1.300 amendements déposés devant la commission des Lois, beaucoup vont au delà du projet gouvernemental (suppression de la Cour de justice de la République; réforme du Conseil supérieur de la magistrature et du Conseil économique, social et environnemental; droit à la différenciation territoriale, avec mention de la Corse; ou encore accélération de la procédure parlementaire). S'y ajoutent des amendements de divers bords, y compris de la majorité, pour ajouter à la Constitution le fait que la France "agit pour la préservation de l?environnement et de la diversité biologique et contre le changement climatique", supprimer la mention du mot "race" du texte fondamental ou créer une "charte du numérique". Des élus de la majorité veulent aussi remplacer la notion de Droits de l'homme par "droits humains", ou féminiser les terminologies dans la Constitution. Des LR proposent pour leur part de remplacer le principe de précaution par celui de responsabilité ou de supprimer le droit de grâce présidentielle. Avec d'autres élus de droite, Eric Ciotti entend inscrire la laïcité dans la devise de la République ou interdire le port de signes religieux ostensibles dans les entreprises et services publics par les usagers et salariés. Des socialistes proposent entre autres d'inscrire la liberté d?informer et la protection des sources ou, comme les Insoumis, de rendre le vote obligatoire et d'autoriser le vote des étrangers aux élections locales. Les élus LFI veulent aussi permettre la convocation d'une assemblée constituante en vue d'une VIe République, interdire le brevetage du vivant et les OGM, ou encore "tout acte de cruauté envers les êtres doués de sensibilité". Ils proposent aussi, notamment, d'inscrire dans le préambule un accès gratuit à la contraception et à l?IVG, certains LREM voulant aussi garantir ce droit. Les communistes veulent notamment protéger et promouvoir les biens communs, supprimer l'article 16 qui concerne les pouvoirs exceptionnels du président, faire élire le président par le Parlement ou encore revenir au septennat, tout comme des UDI-Agir-Indépendants, alors que certains chez LR, tel Julien Aubert, suggèrent un "octennat". Les trois élus corses (non-inscrits) ont aussi été prolixes, proposant tour à tour de modifier le préambule pour insérer la Corse aux côtés des Outre-mer dans les territoires pouvant prétendre à l'autonomie, reconnaître les drapeaux des territoires et régions historiques ou autoriser un hymne co-officiel. Ils plaident aussi pour la reconnaissance des langues régionales, comme les "marcheurs" Paul Molac et François Michel-Lambert.
Catégories: Actualités

Etats-Unis : excellent indice manufacturier de la Fed de Dallas

Le Boursier - il y a 4 heures 46 min
L'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Dallas pour le mois de juin 2018 est ressorti à 36,5, contre 27 de consensus de place et...
Catégories: Économie - Finances

CM 2018 - BEL - Belgique : Vincent Kompany de retour à l'entraînement collectif

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - il y a 4 heures 47 min
Le défenseur belge Vincent Kompany a participé à la séance collective...
Catégories: Sport

Autolib' à Paris : "extinction progressive" du service jusqu'au 31 juillet

L' Essentiel - SudOuest.fr - il y a 4 heures 48 min

Le service parisien de voitures en libre-service s'arrêtera définitivement fin juillet après une "extinction progressive".
Autolib' s'arrêtera le 31 juillet après une diminution progressive du nombre de véhicules et de stations disponibles à partir du 2 juillet. Cette solution permettra ainsi une "extinction progressive"... Lire la suite

Catégories: Actualités

Vacances : où vont les Français ?

Le Boursier - il y a 4 heures 48 min
C'est la Colombie qui enregistre les meilleurs taux de progression (cinq fois plus de départs), suivie de l'Afrique subsaharienne (Afrique du Sud, Botswana, Namibie, Tanzanie).
Catégories: Économie - Finances

Auto - F2 - F2 : George Russell gagne la course 1 au Castellet et se rapproche de Lando Norris

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - il y a 4 heures 49 min
En remportant la première course du week-end au Paul-Ricard, George...
Catégories: Sport

Grande barrière de corail : les écologistes rappellent à l'ordre le gouvernement australien

Selon les écologistes, la Grande barrière de corail est menacée par le défrichage de terrains situés sur les bassins versants du site. Ils ont demandé à l'Unesco de mener une enquête.
Catégories: Sciences

Banksy à Paris : ils partagent des graffitis sans intérêt pour se moquer de ceux qui voient Banksy partout

Le Huffington Post - il y a 4 heures 52 min
Banksy à Paris : ils partagent des graffitis sans intérêt pour se moquer de ceux qui voient Banksy partout
Catégories: Actualités

Migrants: deux semaines de tension grandissante en Europe

ladepeche.fr - il y a 4 heures 52 min
De l'odyssée de l'Aquarius au blocage d'autres navires en Méditerranée, deux semaines de tension grandissante dans l'Union européenne autour des migrants, particulièrement entre Rome et Paris, avant le sommet de jeudi prochain. L'odyssée de l'Aquarius Dans la nuit du 9 au 10 juin, l'ONG française "SOS Méditerranée" recueille 630 migrants sur son bateau l'Aquarius, dont sept femmes enceintes, 11 enfants en bas âge et 123 mineurs isolés. Le...
Catégories: Actualités

Bordeaux : un grand voilier en escale mercredi et jeudi

L' Essentiel - SudOuest.fr - il y a 4 heures 52 min

Le voilier polonais "Dar Młodzieży" accostera ce mercredi matin pour deux jours d'escale.
Dix jours après la fin de la fête du vin et le départ des vieux gréements, Bordeaux s'apprête à nouveau à accueillir un grand voilier. Le "Dar Mlodziezy" fera escale dans le port de la Lune de mercredi à vendredi matin. Le trois-mâts... Lire la suite

Catégories: Actualités

Foot - L1 - Nantes - Miguel Cardoso (entraîneur de Nantes) : «Un processus collectif»

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - il y a 4 heures 55 min
Le nouvel entraîneur de Nantes a été présenté ce lundi devant les...
Catégories: Sport

Droits de l'Homme en Chine: leurs plaintes contre Samsung classées, deux ONG persistent

France 24 - L'info en continu - il y a 4 heures 55 min
Deux ONG, qui tentent sans succès depuis 2014 d'obtenir une enquête en France sur de possibles violations des droits de l'Homme dans les usines de Samsung en Chine, ont annoncé lundi déposer une nouvelle plainte à Paris contre le géant sud-coréen. Sherpa et Peuples solidaires font savoir dans un communiqué qu'elles déposent une plainte avec constitution de partie civile pour "pratiques commerciales trompeuses", qui vise Samsung Monde, la maison mère, et sa filiale Samsung Electronics France (SEF). Les associations affirment que les conditions de travail relevées dans ces usines contredisent les engagements éthiques du groupe électronique, ce qui constitue à leurs yeux une "tromperie" pour le consommateur français. Cette nouvelle démarche, qui permet d'obtenir la désignation d'un juge d'instruction, intervient après le classement sans suite de leur plainte déposée à Paris le 11 janvier. Celle-ci, qui succédait à une enquête classée sans suite en 2014 et à une autre procédure abandonnée en 2017, avait été transmise au parquet de Bobigny, qui a décidé, le 6 mars, de la classer sans nouvelles investigations, rapportent les deux ONG. Elles fustigent "un manque de volonté du ministère publique de poursuivre des multinationales". S'appuyant sur des rapports de militants infiltrés entre 2012 et 2016 dans les usines en Chine, les associations dénoncent "l'emploi d'enfants de moins de seize ans, des horaires de travail abusifs, l'absence d'équipements appropriés aux risques encourus, des conditions de travail et d'hébergement incompatibles avec la dignité humaine". Elles mettent aussi en avant "l'utilisation de benzène et de méthanol dans les usines", qui "aurait causé des maladies incurables chez plusieurs employés" des filiales et du fournisseur du groupe, selon les enquêtes de l'ONG China Labor Watch (CLW). En janvier, le groupe sud-coréen s'était défendu, assurant respecter "scrupuleusement les normes et réglementations locales et internationales en matière de travail" et appliquer "une politique de tolérance zéro" vis-à-vis du travail des enfants.
Catégories: Actualités

Campagne de Macron: enquête ouverte sur le rôle des collectivités lyonnaises

France 24 - L'info en continu - il y a 4 heures 55 min
La métropole et la ville de Lyon, fief du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, ont-elles financé la campagne d'Emmanuel Macron ? Après une plainte d'élus de droite, le parquet a ouvert une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics. Celle-ci, confiée à la police judiciaire, vise également des faits présumés de financement irrégulier de campagne électorale, abus de biens sociaux et recel, a précisé à l'AFP une source proche de l'enquête. Le maire de Caluire Philippe Cochet, président du groupe LR à la métropole, et son homologue à la ville, Stéphane Guilland, avaient annoncé la semaine dernière avoir saisi le procureur de la République après plusieurs mois d'opposition avec l'exécutif LREM local. Selon leur plainte déposée contre X, "des moyens publics (humains, matériels et financiers) sous le contrôle de la ville et de la métropole de Lyon", que dirigeait M. Collomb avant d'entrer au gouvernement, auraient été "indûment détournés et mis à disposition" du futur président. "Il n'y a rien de nouveau dans ces informations dont le seul objet est de jeter le discrédit. La plainte des élus Les Républicains de Lyon reprend une polémique que l'opposition locale tente d'alimenter depuis plusieurs mois. La collectivité a eu l'occasion de leur répondre dans le détail à plusieurs reprises", avait-on rétorqué dans l'entourage du ministre la semaine dernière. Les réponses apportées par le successeur de M. Collomb à la métropole, David Kimelfeld, n'ont pas convaincu les plaignants dont les griefs remontent à une importante réception organisée le 2 juin 2016 à l'Hôtel de Ville de Lyon, où l'actuel ministre de l'Intérieur avait reçu le ministre de l'Économie d'alors, Emmanuel Macron, deux mois après le lancement d'En Marche!. - "Coup de main" - La veille, M. Cochet avait dénoncé "une opération de +fundraising+ en vue de la prochaine présidentielle" et souligné que les élus d'opposition n'avaient pas été conviés à cette rencontre avec les "forces économiques et créatives" du territoire. "Tout le monde savait déjà que Macron serait candidat, des gens de chez nous avaient été reçus à Bercy pour discuter d'un grand rassemblement de la droite et du centre. Et Collomb avait dit qu'il voulait lui donner +un coup de main+", abonde aujourd'hui une source LR. La mairie mit de fait les petits plats dans les grands et on se bouscula dans ses salons pour voir M. Collomb accueillir son "cher Emmanuel": un millier d'invités et presque autant de participants, dont les plaignants n'ont jamais pu obtenir la liste ; plus de 19.000 euros de frais, principalement pour le buffet et la sonorisation des lieux, confiés à un traiteur et une société d'événementiel - GL Events - bien connus sur la place. Dans leur plainte, les élus estiment que M. Macron a bénéficié "d'une mise à disposition gratuite" de locaux publics "à des fins électorales et partisanes", alors que la campagne présidentielle était "juridiquement ouverte" ; et que les collectivités lyonnaises, en payant les factures, ont financé un candidat alors que le code électoral l'interdit aux personnes morales, à l'exception des partis et groupements politiques. Mise en cause également, "la situation particulière" de Jean-Marie Girier, ancien chef de cabinet de M. Collomb à Lyon, qui a joué un rôle actif dans la campagne de M. Macron avant de rejoindre le ministère de l'Intérieur. M. Girier a bénéficié d'un temps partiel au cabinet de la métropole à partir d'octobre 2016, puis il a mis fin à ses fonctions en décembre pour devenir directeur de campagne en janvier 2017. Mais les plaignants affirment, documents à l'appui, que son implication au sein d'En Marche! a commencé bien avant: un cumul de fonctions "juridiquement interdit" selon eux, qui masquerait un emploi "partiellement ou totalement fictif" au sein de la collectivité "selon les périodes". L'enquête devrait notamment se pencher sur les prises de congés de M. Girier. Les élus LR s'interrogent enfin sur une utilisation des locaux parisiens de la métropole lyonnaise durant la campagne de M. Macron et entre les deux tours.
Catégories: Actualités

La guerre aux pailles en plastique est déclarée

Le Huffington Post - il y a 4 heures 56 min
La guerre aux pailles en plastique est déclarée
Catégories: Actualités

En maillot de bain, Guillaume Néry rend hommage à Jacques Mayol à 105 mètres de profondeur

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - il y a 4 heures 56 min
L'apnéiste français Guillaume Néry a plongé à 105 mètres de...
Catégories: Sport

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur