Agrégateur de flux

JO 2018 - Skeleton - Skeleton : Lizzie Yarnold avait pourtant prévenu les bookmakers

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 17:14
Médaillée d'or en skeleton, Lizzie Yarnold a conservé son titre...
Catégories: Sport

Top 14: Ashton et Toulon se régalent face au Stade Français

France 24 - L'info en continu - sam, 02/17/2018 - 17:13

Toulon, porté par son ailier Chris Ashton auteur d'un triplé, a conforté sa place parmi les barragistes en surclassant le Stade Français 43-5, samedi en ouverture de la 17e journée du Top 14.

Avec cette victoire bonifiée, le RCT occupe provisoirement la 4e place, en attendant le résultat de Castres dimanche à Bordeaux-Bègles.

Le Stade Français reste lui 11e et se retrouve directement menacé par Brive (12e) et Agen (13e), qui reçoivent plus tard samedi.

Le départ du manager Greg Cooper après la déroute à domicile face à Pau (5-40) n'a pas provoqué de miracle au sein de l'effectif parisien, qui a peiné tout du long à franchir la ligne médiane.

Il y avait première plus évidente, il faut l'admettre, pour le duo d'entraîneurs formé par Olivier Azam et Julien Dupuy. Surtout avec Chris Ashton en face.

L'ailier anglais a porté son total d'essais à 17 en autant de journées. Le record de Napolioni Nalaga (21 essais en 2008-2009) est plus que jamais menacé.

Ashton a fait une nouvelle fois valoir ses qualités de finisseur, mais il doit aussi ses essais à une synchronisation impeccable de la ligne d'attaque toulonnaise, avec François Trinh-Duc à la manoeuvre et Semi Radradra pour perforer et créer le décalage.

Sur le premier, Radradra, servi par Trinh-Duc, a contourné la défense parisienne et évité Théo Millet pour laisser Ashton aplatir in extremis avant d'être poussé en touche par Charl McLeod (8-0, 8e).

Une action en première main lui offre un boulevard sur le deuxième: Trinh-Duc et Hugo Bonneval assurent les passes dans un timing parfait et c'est le doublé (15-0, 27e).

Trinh-Duc et Radradra sont encore à créditer sur le troisième essai, avec une passe dans le bon tempo de l'ouvreur. Radradra est repris juste devant la ligne mais trouve Ashton qui avait bien suivi pour le triplé (22-0, 38e).

Le bonus offensif dans la poche dès la mi-temps, le RCT va le conforter en seconde période avec un 4e essai en force de Mathieu Bastareaud (50e) puis un 5e du demi de mêlée Eric Escande (36-0, 61e).

Dans ce match à sens unique, les Parisiens ont sauvé l'honneur par le talonneur remplaçant Laurent Panis (63e), sur une avancée du pack. Une poussée similaire a permis à l'ex-Parisien Raphaël Lakafia d'inscrire le 6e et dernier essai de Toulon à la sirène (43-5, 80e).

L'après-midi aurait été parfaite pour les troupes de Fabien Galthié sans la sortie sur K.O. de Malakai Fekitoa après un plaquage sur Théo Millet (36e).

Catégories: Actualités

Foot - ALL - Bayern - Arjen Robben veut poursuivre sa carrière même si le Bayern ne le prolonge pas

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 17:12
Arjen Robben a annoncé qu'il voulait poursuivre sa carrière, même si...
Catégories: Sport

Immigration: "Il est temps d'en finir avec la lepénisation des esprits", pour Faure (PS)

LCP Assemblée nationale - sam, 02/17/2018 - 17:11

Le patron des députés PS, Olivier Faure, appelle, à quelques jours de la présentation du projet de loi asile-immigration, à "en finir avec la lepénisation des esprits" et la "logique du soupçon qui consiste à imaginer derrière chaque réfugié un délinquant ou un terroriste".

"Il est temps d'en finir avec la lepénisation des esprits. Cela fait trop longtemps que la peur l'emporte sur la raison. La vérité c'est que nous n'accueillons même pas +notre part de la misère du monde+", écrit M. Faure dans une tribune publiée sur Facebook.

"Nous devons rompre avec cette logique du soupçon qui consiste à imaginer derrière chaque réfugié un délinquant ou un terroriste", poursuit-il. 

"Il est un moment où les consciences muettes deviennent des lâchetés", affirme le candidat au poste de premier secrétaire du PS. "La politique exige de la clarté. Du courage aussi. Je ne pensais pas qu'un jour être simplement humain exigerait du courage".

Olivier Faure indique avoir rencontré, à la Croix Rouge de Bobigny (Seine-Saint-Denis), des personnels qui prennent en charge les mineurs non accompagnés (MNA), ainsi que les personnels du Centre d'hébergement d'Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne).

"Derrière les sigles impersonnels, derrière le qualificatif de +migrants+, on finirait par oublier que ce sont des êtres humains dont on parle; que s'agissant des +MNA+ ce sont encore des enfants attendant leur mise à l'abri", souligne-il.

Il juge "urgent que l'Etat vienne relayer financièrement les conseils départementaux", qui "supportent pratiquement seuls le poids financier" de la prise en charge de ces mineurs.

Le député de Seine-et-Marne affirme encore que "la distinction habile du gouvernement entre +migrants relevant du droit d'asile+ et +migrants économiques+ est une ineptie". "Ce sont des corps identiquement brisés, humiliés et vulnérables qu'il faut relever".

Il dénonce "cette vision comptable de court terme qui ignore à la fois tout humanisme et rend impraticable toute intégration". "Il y a parmi ces exilés des médecins, des ingénieurs, des boulangers, des agriculteurs qui pourraient faire notre richesse et nous les considérons comme un +stock+ dont il faudrait se limiter à gérer les flux d'entrants et de sortants !", dénonce-t-il.

Le texte "pour une immigration maîtrisée et un droit d'asile effectif" sera présenté mercredi en Conseil des ministres et débattu à l'Assemblée en avril.

Catégories: Actualités

A Munich, le premier ministre polonais défend la loi controversée sur la mémoire de la Shoah

En réponse à un journaliste, Mateusz Morawiecki a évoqué, samedi, « des coupables polonais, de même qu’il y eut des coupables juifs, russes, des ukrainiens, et pas seulement des coupables allemands ».
Catégories: Actualités

JO 2018 - 8e j. - JO Pyeongchang 2018 : les cinq choses à retenir de la huitième journée

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 17:07
Retrouvez en vidéo les cinq faits marquants de la huitième journée...
Catégories: Sport

Foot - L1 - PSG - PSG-Strasbourg : Unai Emery sifflé au Parc des Princes

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 17:07
Après la défaite à Madrid face au Real, l'entraîneur parisien Unai...
Catégories: Sport

Orientation : « il faut rassurer vos parents, sans aller forcément dans leur direction »

Patrick Cottin, directeur de la Maison des adolescents de Nantes, intervenait lors d’une conférence O21/S’orienter au XXIe siècle, organisée par « Le Monde ».
Catégories: Actualités

Au Mexique, 13 morts dans l’accident d’hélicoptère d’un ministre

Le ministre voyageait en compagnie du gouverneur de l’Etat d’Oaxaca, Alejandro Murat, et de plusieurs fonctionnaires vers la ville de Pinotepa de San Luis, à environ 600 kilomètres au sud de Mexico.
Catégories: Actualités

WTF - JO 2018 - Vis ma vie de mascotte olympique

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 17:02
Un costume lourd et étouffant qui offre une visibilité réduite, des...
Catégories: Sport

Ethiopie: face à la crise, le régime répond par six mois d'état d'urgence

France 24 - L'info en continu - sam, 02/17/2018 - 17:01

L'état d'urgence décrété vendredi par le gouvernement éthiopien dans la foulée de la démission du Premier ministre Hailamariam Desalegn restera en vigueur pendant six mois et prévoit notamment l'interdiction de toute manifestation.

Alors que le régime, confronté depuis fin 2015 à un mouvement de protestation antigouvernemental inédit en 25 ans, avait fait libérer des centaines de prisonniers ces dernières semaines, l'instauration de l'état d'urgence sonne comme une tentative de reprise en main de la situation par les tenants de la ligne dure.

Ainsi, c'est le ministre de la Défense Siraj Fegessa qui s'est présenté devant la presse éthiopienne samedi pour expliquer les tenants et les aboutissants de l'état d'urgence, tout en prenant soin de réfuter "les fausses rumeurs sur une prise de contrôle du gouvernement par l'armée".

Décidé vendredi avec effet immédiat lors d'un conseil des ministres, "l'état d'urgence sera en place pour six mois et il doit être présenté au Parlement et approuvé d'ici 15 jours", a-t-il déclaré.

Actuellement en congés, le parlement entièrement contrôlé par la coalition au pouvoir (EPRDF) et ses alliés devrait selon toute vraisemblance entériner cette mesure qui restreint un peu plus les faibles libertés publiques dont jouissent les Ethiopiens en temps normal.

Décidé selon le gouvernement en raison du risque de nouveaux "affrontements sur des lignes ethniques", de la nécessité de protéger l'ordre constitutionnel et celle de préserver le pays du "chaos et du désordre", l'état d'urgence prévoit notamment l'interdiction des manifestations, selon la radio d'Etat Fana.

Il donne la possibilité aux forces de sécurité - fédérales, régionales, milices locales, désormais placées sous un commandement unique - d'arrêter quiconque sans mandat.

Dans les rues d'Addis, la décision suscitait au mieux l'incompréhension, au pire la réprobation.

"La jeunesse réclame la démocratie et veut des dirigeants qui répondent à leurs attentes. Décréter l'état d'urgence ne me semble pas approprié", expliquait à l'AFP Kebede Wondu, un jeune habitant de la capitale éthiopienne.

- Grande frustration -

"Je ne pense pas que l'état d'urgence ramènera la paix et la stabilité dans la maison; la paix et la stabilité doivent être recherchées par la négociation au sein de la population et gouvernement", estimait pour sa part Andualem Melese, un autre jeune habitant d'Addis.

L'instauration de l'état d'urgence avait été décidée vendredi au lendemain de la démission surprise du Premier ministre Hailemariam.

Sous pression au sein d'une coalition au pouvoir traversée par de fortes dissensions, M. Hailemariam n'aura pas résisté à la crise politique actuelle, la plus profonde du régime depuis son accession en 1991 à la tête du deuxième pays le plus peuplé d'Afrique.

Le mouvement de protestation avait débuté fin 2015 en région oromo (sud et ouest), la plus importante ethnie du pays, puis s'était étendu courant 2016 à d'autres régions, dont celle des Amhara (nord).

Sa répression a fait au moins 940 morts, selon la Commission éthiopienne des droits de l'homme, liée au gouvernement. Un calme relatif n'était revenu qu'avec l'instauration d'un état d'urgence entre octobre 2016 et août 2017 et au prix de milliers d'arrestations.

Ces manifestations étaient avant tout l'expression d'une frustration des Oromo et des Amhara, qui représentent environ 60% de la population, face à ce qu'ils perçoivent comme une sur-représentation de la minorité des Tigréens au sein du Front démocratique révolutionnaire des peuples éthiopiens (EPRDF), la coalition qui renversa le dictateur Mengistu Hailé Mariam en 1991.

Les manifestants dénonçaient également une limitation des libertés individuelles et un déséquilibre dans le partage des richesses.

Ces dernières semaines, les autorités éthiopiennes avaient toutefois libéré des centaines de prisonniers - dont des figures de l'opposition et des journalistes - et abandonné des poursuites, à la suite de la promesse du Premier ministre, le 3 janvier, de libérer un certain nombre d'hommes politiques pour "améliorer le consensus national".

Outre cette crise politique, le gouvernement fédéral a été confronté à des affrontements entre membres des ethnies oromo et somali qui ont fait un million de déplacés en 2017.

Particulièrement opaque, le régime n'a rien laissé filtrer de l'identité du successeur de M. Hailemariam. Celui-ci doit rester en poste jusqu'à la désignation du nouveau Premier ministre, à une date encore inconnue.

Catégories: Actualités

Nordahl Lelandais hospitalisé « par précaution » à la demande de son avocat

Le suspect, qui a avoué avoir tué la petite Maëlys, a été hospitalisé au sud de Lyon.
Catégories: Actualités

France : la transition énergétique enfin visible

RTE publie le bilan de la production et de la consommation électrique de la France en 2017. Les marqueurs de la transition énergétique s’accentuent. Des données importantes en vue du débat public sur la programmation pluriannuelle de l’électricité 2018-2023 qui débutera le 15 mars.
Catégories: Sciences

Foot - ITA - Italie : la Roma s'impose sur la pelouse de l'Udinese

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 16:56
La Roma s'est imposée 2-0 sur la pelouse de l'Udinese ce samedi.La...
Catégories: Sport

L1: le PSG avec Thiago Silva et Di Maria contre Strasbourg

France 24 - L'info en continu - sam, 02/17/2018 - 16:54

Le capitaine du PSG Thiago Silva et l'ailier Angel Di Maria, qui avaient été laissés sur le banc contre le Real Madrid, figurent dans le onze de départ contre Strasbourg samedi, tout comme Lassana Diarra, selon la composition annoncée avant le match de la 26e journée de Ligue 1.

En défense, l'entraîneur Unai Emery avait préféré titulariser le jeune Presnel Kimpembe sur la pelouse du Real Madrid, un véritable camouflet pour Thiago Silva qui avait appris la nouvelle quelques heures avant le match.

Autre choix d'Emery, celui de ne pas faire entrer Angel Di Maria en attaque en cours de match, malgré ses très bonnes performances ces derniers temps.

Après la défaite au Real (3-1) mercredi en 8e de finale aller de Ligue des champions, les compagnes des deux joueurs avaient dénigré le choix tactique d'Emery sur le réseaux sociaux.

Pour le match contre Strasbourg, Kylian Mbappé, Marco Verratti et Kevin Trapp sont par ailleurs suspendus.

Composition du PSG contre Strasbourg:

Paris SG: Areola - Dani Alves, Thiago Silva (cap), Kimpembe, Kurzawa - Diarra, Lo Celso, Draxler - Di Maria, Cavani, Neymar

Catégories: Actualités

Athlé - ChF (salle) - Kevin Mayer : «Je ne valais pas mieux»

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 16:51
Avant les Mondiaux d'heptathlon en salle qui se dérouleront à...
Catégories: Sport

Foot - L2 - Ligue 2 : Auxerre renverse Lorient

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 16:51
Mené 1 à 0 par Lorient, Auxerre a retourné la situation pour...
Catégories: Sport

Mexique: 13 morts dans l'accident d'hélicoptère d'un ministre

France 24 - L'info en continu - sam, 02/17/2018 - 16:49

Treize personnes ont été tuées dans l'accident d'hélicoptère du ministre mexicain de l'Intérieur, Alfonso Navarrete, lui-même sain et sauf, qui se rendait sur la zone touchée par le séisme de vendredi, ont annoncé samedi les autorités judiciaires locales.

"Nous avons récupéré sur place les corps de 12 personnes: 5 femmes, 4 hommes, deux petites filles et un petit garçon. Une autre personne est décédée à l'hôpital de Jamiltepec" et quinze autres ont été blessées, selon les autorités judiciaires de l'Etat de Oaxaca (sud), où s'est produit l'accident vendredi soir.

Le ministre voyageait en compagnie du gouverneur de l'Etat d'Oaxaca, Alejandro Murat, et de plusieurs fonctionnaires vers la ville de Pinotepa de San Luis, à environ 600 km au sud de Mexico, dans une zone frappée quelques heures plus tôt par un puissant séisme.

"Le ministre Naverrete et le gouverneur Alejandro Murat ainsi que l'équipage sont sains et saufs", a tweeté en fin de soirée le président mexicain Enrique Peña Nieto. "Malheureusement, plusieurs personnes au sol ont perdu la vie et d'autres sont blessées", a ajouté le président, qui a présenté ses condoléances aux familles des victimes.

Alfonso Navarrete a déclaré à la chaîne Televisa que le pilote de l'hélicoptère militaire avait perdu le contrôle de l'appareil à environ 40 mètres du sol.

Les images obtenues par l'AFP montrent un hélicoptère militaire renversé sur le côté, et une camionnette écrasée sous lui. Des chaises en plastique apparaissent renversées à proximité.

Le ministre et ses accompagnateurs se dirigeaient vers le lieu d'un séisme de magnitude 7,2 qui a frappé vendredi l'Etat d'Oaxaca. Fortement ressenti dans la capitale, le tremblement de terre n'a fait ni victimes, ni dégâts importants, selon les premières informations données par les autorités.

Catégories: Actualités

Foot - Outre-mer - Des parlementaires d'outre-mer lancent un appel à Noël Le Graët, président de la FFF

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 16:48
Des parlementaires ultramarins ont écrit à Noël Le Graët pour...
Catégories: Sport

Cyclisme - Tour d'Andalousie - Tour d'Andalousie : Coup double pour Tim Wellens

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 16:43
Vainqueur de la quatrième étape du Tour d'Andalousie, Tim Wellens...
Catégories: Sport

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur