Agrégateur de flux

Foot - L1 - Ligue 1 : les compositions des matches de 20h00

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 19:00
Cinq rencontres sont au programme ce samedi soir en Ligue 1. Voici...
Catégories: Sport

Faute de poisson, les oiseaux marins mangent des calamars

Dans l’océan Pacifique Nord, les oiseaux marins ne trouvent plus assez de poissons pour se nourrir. Aussi mangent-ils de plus en plus de calamars. Réchauffement climatique et surpêche bouleversent ainsi la chaîne alimentaire.
Catégories: Sciences

Foot - TUR - Le Fenerbahçe de Valbuena déroule

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 18:58
Vainqueur 3-0 d'Alanyaspor, avec une nouvelle passe décisive de...
Catégories: Sport

Hand - C1 (H) - Le PSG se qualifie facilement en quart de finale après sa victoire sur Flensburg

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 18:57
Notamment grâce à une grosse partie du gardien Rodrigo Corrales, le...
Catégories: Sport

Top 14 : suivez Brive - Pau en direct commenté

L' Essentiel - SudOuest.fr - sam, 02/17/2018 - 18:55

Match de la 17e journée de Top 14 entre le CA Brive et la Section Paloise. Coup d'envoi à 18h00 au stade Amédée-Domenech, à Brive-la-Gaillarde.
Lire la suite

Catégories: Actualités

La CFE-CGC invite le gouvernement dans le conflit Orange-TF1

Le Boursier - sam, 02/17/2018 - 18:52
PARIS (Reuters) - La CFE-CGC du groupe Orange demande au gouvernement d'intervenir pour faire cesser ce que le syndicat qualifie, dans une lettre ouverte publiée samedi, de "troubles manifestes" dans le conflit commercial qui oppose l'opérateur à TF1.
Catégories: Économie - Finances

Foot - L1 - 26e j. - Paris se reprend contre Strasbourg

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 18:52
Le PSG a nettement dominé Strasbourg (5-2), ce samedi. Mais le score...
Catégories: Sport

Top 14 : suivez Agen - Stade Toulousain en direct commenté

L' Essentiel - SudOuest.fr - sam, 02/17/2018 - 18:47

Match de la 17e journée de Top 14 entre le SU Agen et le Stade Toulousain. Coup d'envoi à 18h00, au stade Armandie, à Agen.
Lire la suite

Catégories: Actualités

Rugby - Top 14 - SF - Julien Dupuy (Stade français) : «Si on veut se maintenir...»

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 18:45
Julien Dupuy, entraîneur du Stade Français, balayé à Toulon samedi...
Catégories: Sport

"Baratin", "fantasme": Moscou balaie les accusations d'ingérence électorale

France 24 - L'info en continu - sam, 02/17/2018 - 18:40

"Baratin", "fantasmes": la Russie a balayé samedi les accusations d'ingérence dans les élections américaines, au lendemain de l'inculpation aux Etats-Unis de ressortissants russes soupçonnés d'avoir interféré dans la présidentielle remportée par Donald Trump.

"Tant qu'on a pas de faits, tout ça c'est du baratin", a martelé le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, lors d'une conférence annuelle sur la sécurité à Munich (Allemagne), alors que Washington a formellement accusé 13 Russes, dont un proche de Vladimir Poutine, d'avoir favorisé en 2016 la candidature de l'actuel locataire de la Maison Blanche.

"Tout et n'importe quoi est publié, nous voyons une multiplication des accusations, affirmations et déclarations", a ajouté M . Lavrov, jugeant les propos des autorités américaines contradictoires.

Le ministre russe des Affaires étrangères a fait valoir que le vice-président américain Mike Pence et une responsable du département américain de la Sécurité intérieure avaient assuré "qu'aucun pays n'avait influencé le résultat de l'élection américaine".

Des responsables américains ont en effet affirmé par le passé que la victoire de M. Trump n'était pas le résultat d'une ingérence russe, mais que Moscou avait bel et bien cherché à s'inviter dans le processus.

Le président américain a lui toujours démenti toute forme de collusion et accusé le FBI de mener une "chasse aux sorcières" contre son administration.

Tous les inculpés, 13 ressortissants russes et trois sociétés, sont accusés de complot en vue de tromper les Etats-Unis. Trois d'entre eux sont accusés également de fraude bancaire et cinq autres de vol aggravé d'identité, selon un communiqué du procureur spécial chargé de ce dossier, Robert Mueller.

Evguéni Prigojine, un proche du président russe Vladimir Poutine, figure parmi ces accusés.

L'acte d'accusation ne mentionne toutefois aucune connivence entre l'équipe de campagne de Donald Trump et le gouvernement.

- 'preuves irréfutables' -

"Notre gouvernement ne s'est jamais mêlé de la vie politique américaine", a renchéri samedi à Munich l'ancien ambassadeur russe à Washington de 2008 à 2017, Sergueï Kisliak. "Je n'ai jamais rien fait de la sorte, mon ambassade non plus".

"Toutes ces accusations sont de simples fantasmes, utilisés à des fins politiques aux Etats-Unis dans le cadre de la bagarre entre les différents camps politiques", a-t-il insisté.

Le nom de M. Kisliak est apparu dans l'enquête du procureur Mueller sur les contacts entre la Russie et l'équipe de campagne de Donald Trump.

L'ancien conseiller à la sécurité nationale du président Trump, Michael Flynn, a ainsi reconnu avoir menti au FBI sur des conversations avec l'ambassadeur Kisliak.

Vendredi, Moscou avait déjà qualifié d'"absurde" l'acte d'accusation contre les ressortissants russes.

Mais le conseiller à la sécurité nationale du président américain H.R. McMaster a de son côté assuré samedi à Munich que les "preuves étaient vraiment irréfutables" contre Moscou en la matière.

"La Russie devrait réévaluer ce qu'elle fabrique parce que ça ne marche pas, tout simplement", a-t-il ajouté, en voulant pour preuve que Républicains et Démocrates sont unis lorsqu'il s'agit d'imposer des sanctions aux Russes.

"C'est très dur de faire passer des législations bipartisanes aux Etats-Unis (...) mais la Russie y est parvenue en conduisant cette campagne de subversion politique", a-t-il ironisé.

Les principaux services de renseignement --dont la CIA et la NSA-- et le FBI ont déjà dénoncé l'ingérence russe dans la présidentielle de 2016, via des campagnes sur les réseaux sociaux et le piratage d'informations provenant du camp démocrate américaine.

Et selon le chef du renseignement américain Dan Coats, interrogé mi-février par la Commission du renseignement du Sénat, "il ne devrait y avoir aucun doute" sur le fait que la Russie compte reprendre les recettes de 2016 pour tenter d'influencer les élections parlementaires prévues en novembre aux Etats-Unis.

Catégories: Actualités

Golf - EPGA - NBO Oman Open : Julien Guerrier veut se «confronter à la pression»

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 18:40
Julien Guerrier a su hausser le ton ce samedi pour pointer en tête du...
Catégories: Sport

JO 2018 - Saut à skis (H) - Kamil Stoch a «l'impression de rêver» après son titre olympique à Pyeongchang

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 18:37
Après avoir remporté sa troisième médaille d'or olympique ce samedi à...
Catégories: Sport

Brésil : un ministère extraordinaire de la sécurité publique créé

L’annonce fait suite au décret présidentiel autorisant une intervention militaire afin de reprendre le contrôle de la sécurité de l’Etat de Rio de Janeiro.
Catégories: Actualités

Angleterre: le chef du parti europhobe Ukip révoqué

France 24 - L'info en continu - sam, 02/17/2018 - 18:29

Le chef du parti europhobe britannique Ukip, Henry Bolton, a été démis de ses fonctions par un vote des adhérents lors du congrès extraordinaire organisé à Birmingham samedi, plongeant le parti dans une nouvelle crise.

Poussé vers la sortie suite à des propos racistes tenus par son ex-compagne visant la fiancée du prince Harry, "Henry Bolton a été révoqué par une décision démocratique des adhérents", à 63% des suffrages, a déclaré Paul Oakden, le président non élu de l'Ukip, en charge de la bonne marche organisationnelle du parti.

Déjà confronté à des difficultés financières, l'Ukip va devoir remplacer son leader pour la quatrième fois en moins de deux ans, depuis le départ du dirigeant historique Nigel Farage peu après le référendum du 23 juin 2016 qui avait décidé la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

"Je pense qu'il sera très difficile pour le parti de survivre" à une nouvelle bataille de leadership, a déclaré Henry Bolton lors du congrès extraordinaire.

Une nouvelle élection doit être organisée dans les 90 jours. Pendant cette période, l'eurodéputé Gerard Batten assurera l'intérim.

Elu en septembre 2017, Henry Bolton faisait l'objet de multiples critiques depuis la révélation, dans la presse, de SMS envoyés par son ex-compagne Jo Marney à un ami. Dans ces messages, elle estimait que Meghan Markle, dont le mariage avec Harry est prévu le 19 mai à Windsor, allait "souiller notre famille royale".

En janvier, il avait déjà fait l'objet d'un vote de défiance du comité exécutif du parti, après lequel il avait refusé de démissionner.

Il avait assuré avoir mis fin à sa relation avec Jo Marney, de 29 ans plus jeune que lui, pour laquelle il avait quitté son épouse. Des photos les montrant ensemble avaient ensuite été publiées par les tabloïds britanniques.

Dans les colonnes du Daily Telegraph jeudi, Nigel Farage avait déploré ce feuilleton. Il avait malgré tout affirmé son soutien à Henry Bolton, estimant que la situation de l'Ukip était trop dégradée pour se lancer à la recherche d'un nouveau chef.

"L'alternative pour le parti est de continuer sur la voie de l'autodestruction, jusqu'à devenir insignifiant. Il est peut-être trop tard pour sauver l'Ukip, mais on ne sait jamais".

Catégories: Actualités

Après la tuerie de Floride, les voix déchirées d'élèves s'élèvent contre les armes

France 24 - L'info en continu - sam, 02/17/2018 - 18:20

Cachée des heures durant dans une classe pendant que les cris et les tirs résonnaient derrière la porte, Lorena Sanabria, survivante de la tuerie de Floride, a puisé dans ce calvaire la force d'un nouvel engagement: lutter pour que les ventes d'armes soient enfin mieux contrôlées aux Etats-Unis.

"Maintenant plus que jamais, nous, en tant qu'élèves, devrions élever nos voix, parler devant les cameras, pour nous adresser directement au gouvernement et le supplier de changer les lois sur les armes", confie à l'AFP la jeune fille brune de 16 ans les larmes aux yeux.

Mais pour Lorena, à mesure que l'émotion et la peur passent, c'est le besoin d'agir qui prend le dessus.

"Nous ne pouvons pas permettre que les gens qui ont des problèmes les expriment en tuant les autres", martèle l'adolescente d'origine colombienne, dans la maison familiale installée dans les beaux quartiers de Parkland.

C'est dans cette localité que mercredi, peu avant la fin des cours au lycée Marjory Stoneman Douglas, un jeune homme de 19 ans armé d'un fusil semi-automatique a fauché les vies de 17 personnes et blessé une quinzaine d'autres. C'est le dernier massacre en date dans un pays régulièrement secoué par des fusillades meurtrières, suivies de débats rapidement étouffés sur le contrôle des armes.

- 'Il ne se protégeait pas' -

Mais cette fois, une nouvelle vague de survivants sont décidés, comme Lorena, à ajouter leurs témoignages poignants au choeur s?élevant contre les armes dans les médias, interpellant les autorités et dénonçant les liens unissant le parti républicain et le puissant lobby des armes National Rifle Association (NRA).

Soutenu par la NRA pendant sa campagne présidentielle, Donald Trump n'a pas évoqué le problème des armes dans son allocution solennelle après la fusillade, insistant plutôt sur les troubles mentaux du tueur.

Ayant lui aussi reçu des financements de la NRA, le sénateur républicain de Floride, Marco Rubio a également évité de mentionner des contrôles plus stricts, martelant qu'une telle attaque "pourrait arriver n'importe où".

Sans même rêver, malgré le traumatisme encore récent, d'une interdiction totale des armes dans un pays qui a inscrit le droit d'en posséder dans sa Constitution, Lorena Sanabria voudraient des normes plus strictes sur l'achat des fusils semi-automatiques au potentiel particulièrement meurtrier, comme l'AR-15 que Nikolas Cruz a pu acheter en tout légalité grâce à son casier judiciaire vierge.

"Oui, c'est dans la Constitution. On a le droit d'avoir des armes, de se protéger. Mais ce type ne se protégeait pas. Il a ouvert le feu sur des innocents", martèle-t-elle.

"Ça ne devrait pas être normal que les parents pensent à envoyer leurs enfants à l'école avec des sac à dos pare-balles", ajoute Lorena. Rose, noir ou motif camouflage: depuis la fusillade, les ventes de ce type de sac coûtant une centaine de dollars ont en effet augmenté, selon les médias américains.

- 'On aurait pu l'éviter'-

"Regardez les autres pays, les gens doivent suivre une procédure et des examens mentaux, un passage en revue de leur casier, on doit passer par tellement de choses juste pour acheter une petite arme, pas un fusil, pas un AR-15, souligne Lorena. Nous devons changer les politiques, faire des changements".

Malgré les avertissements envoyés jusqu'au FBI sur le comportement menaçant de Nikolas Cruz, rien dans la loi actuelle n'aurait pu empêcher le tueur d'acheter son arme. Une réalité insupportable pour Lorena, qui raconte que quand, cachés dans leur salle de classe, ses camarades ont su qui était le tueur, personne "n'a été surpris".

"On pouvait voir des signaux qu'il allait le faire, comme sur son compte Instagram, il adorait le fait de tuer les animaux, il montrait ses armes... et juste le fait que les gens ne soient pas surpris, ça fait réfléchir, souligne-t-elle. Les indices étaient là, on aurait pu l'éviter".

Catégories: Actualités

JO 2018 - Ski alpin (H) - Alexis Pinturault sera le premier à s'élancer sur le géant

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 18:10
Alexis Pinturault a tiré le dossard n°1 du géant des Jeux Olympiques...
Catégories: Sport

Foot - ECO - Écosse : Aberdeen battu par Hibernian

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 18:07
Aberdeen a effectué une mauvaise opération en s'inclinant contre...
Catégories: Sport

Foot - ESP - Espagne : le Barça renoue avec la victoire sur la pelouse d'Eibar

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 18:07
Après deux nuls en Liga, le FC Barcelone a regoûté à la victoire en...
Catégories: Sport

Foot - L1 - Nantes - Claudio Ranieri (Nantes) : «Avec Mario Balotelli, chaque ballon peut être un but»

L'Equipe.fr Actu de tous les sports - sam, 02/17/2018 - 18:06
Dimanche (15h00), le FC Nantes se déplace sur la pelouse de l'OGC...
Catégories: Sport

En détention provisoire pour viols, Tariq Ramadan a été hospitalisé

L' Essentiel - SudOuest.fr - sam, 02/17/2018 - 18:05

Tariq Ramadan, en détention provisoire pour viols, a été hospitalisé vendredi soir, a annoncé samedi le comité de soutien de l'intellectuel musulman, qui affirme souffrir d'une sclérose en plaques.
Tariq Ramadan qui affirme souffrir d'une sclérose en plaques et attend les résultats d'une expertise médicale indépendante... Lire la suite

Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur