Actualité

Les Herbiers, en Vendée, cherchent salariés désespérément

Dans la ville vendéenne, le taux de chômage atteint 5 %. Les entreprises se battent pour attirer la main-d’œuvre.
Catégories: Actualités

A Marseille, sur la trace des "voyages imaginaires" de Picasso

France 24 - L'info en continu - sam, 02/17/2018 - 08:52

Artiste universel, Picasso a pourtant peu bourlingué et c'est sur les traces des "voyages imaginaires" du maître espagnol, en Afrique ou en Orient, que nous invite Marseille, jusqu'au 24 juin, à la Vieille Charité et au MuCem.

"C'est tout le paradoxe de cet artiste, qui a vampirisé l'histoire universelle de l'art mais qui a très peu voyagé", soulignait jeudi Xavier Rey, directeur des musées de Marseille, à la veille de l'ouverture de cette double exposition.

Excepté l'Italie et la France, les pérégrinations de Picasso ne l'ont emmené qu'en Angleterre, Pays-Bas ou Pologne. Mais jamais dans cette Afrique qui a largement imprégné son oeuvre, en témoigne le visage de la "Femme aux mains jointes", étude pour Les Demoiselles d'Avignon de 1907, une des nombreuses toiles exposées à la Vieille Charité, un ancien hospice du XVIIe siècle au coeur du Panier.

Si Picasso voyageait, c'est via les cartes postales. Il en reçut près de 700, de Dali, Cocteau ou Braque. Et il en achetait. Japon, Turquie, Afrique: "Certains voyagent avec internet, lui c'était avec les cartes postales", sourit Xavier Rey.

Plus de 150 de ces images sont présentées pour la première fois au public: photos de femmes guinéennes, fresques de Pompéi, dessins de corridas pornographiques où le taureau est un phallus et les banderilles posées par une torera nue.

- Jacqueline et oeil oudjat -

Pour revivre ces "voyages imaginaires", les commissaires de l'exposition, Christine Poullain et Guillaume Theulière, ont tracé un parcours chronologique en six chapitres. A chacun, un titre, "Orient rêvé", "Bohême bleue", "Afrique fantôme" ou "Amour Antique". Et un dialogue entre ces cartes postales, les oeuvres du peintre et celles de divers musées marseillais, pour illustrer les influences du maître.

Dans "Orient rêvé", la "Femme nue au bonnet turc" et au visage égyptien, un portrait de Jacqueline, la dernière égérie de Picasso, côtoie ainsi un oeil Oudjat, sur une plaque cultuelle égyptienne sortie du musée d'archéologie méditerranéenne de la cité phocéenne.

Période bleue, cubisme, période ingresque: l'évolution de Picasso est décryptée à travers une centaine de pièces venues du musée Picasso de Paris mais aussi des Etats-Unis, d'Ecosse ou d'Allemagne. Parmi elles, ces deux variations (A et E) des Femmes d'Alger d'après Delacroix. La version O de cette série, la dernière, avait été vendue aux enchères 179,3 millions de dollars en 2015.

- Guitare et bouteille de Pernod -

Il y a aussi ces portraits des femmes de sa vie: "Olga au col de fourrure" (1923), la danseuse étoile russe Olga Khokhlova, sa première épouse ; la "Jeune fille au béret rouge" (1937), Marie-Thérèse Walter ; ou encore Eva Gouel, sa compagne lors de cet été à Sorgues, près d'Avignon, derrière la guitare et la bouteille de Pernod de "Ma Jolie" (1912).

Peinte directement sur le mur de la villa où il vit alors, en compagnie de Braque, cette oeuvre est l'un des points forts de l'exposition. C'est Braque lui même qui décrocha la +toile+, sans la briser. Jamais exposée, elle a été retrouvée en 2015 chez un collectionneur privé allemand, à Düsseldorf.

A côté de ces voyages imaginaires, Marseille retrace un autre voyage de Picasso, réel celui-là, à Naples, en 1917. L'artiste y puisa son inspiration, dans le théâtre de rue et les spectacles de marionnettes, pour les costumes, les décors et les rideaux de quatre ballets montés entre 1917 et 1921.

"Picasso et les ballets russes", au MuCem, au coeur du Fort Saint-Jean, dévoile une autre palette de l'artiste que l'on peut d'ailleurs découvrir, en singe, sur une reproduction du rideau de scène de "Parade (1917), en compagnie d'Olga la ballerine, sa future femme. "Attention", l'avait prévenu l'impresario Diaghilev, "une Russe, on l'épouse".

Catégories: Actualités

Hand: Paris et Nantes pour la première place de groupe en Ligue des champions

France 24 - L'info en continu - sam, 02/17/2018 - 08:52

Le Paris SG et Nantes auront la première place de leur groupe dans le viseur samedi à domicile contre les Allemands de Flensbourg (17h30) et en Croatie à Zagreb (20h00), lors de la 12e journée de la Ligue des champions de handball.

Les Parisiens sont les plus proches du but. Avec dix victoires, ils caracolent en tête avec cinq points d'avance sur leur rival du jour, la seule équipe qui les ait battus sur la scène continentale cette saison. Un match nul leur suffit pour s'assurer la "pole position" et la qualification directe pour les quarts de finale.

Ce petit point leur permettrait d'économiser quatre matchs: les deux derniers de la phase de poule qu'ils joueraient pour l'honneur et les deux des huitièmes de finale. Un gros plus dans un calendrier surchargé.

Les Nantais, euphoriques en Ligue des champions (sept victoires d'affilée) pour leur première participation aux "poules hautes", sont bien placés également, en deuxième position, avec un seul point de retard sur le tenant du titre, le Vardar Skopje.

Le "H" doit l'emporter en Croatie pour s'offrir une "finale" du groupe le week-end prochain contre le Vardar. A l'aller, il ne s'était imposé qu'à la dernière seconde devant son public (28-27).

En allégeant leur programme européen, Paris comme Nantes se donneraient une meilleure chance de remonter en championnat, où ils sont mal partis. Le PSG, deuxième à six points, devra absolument battre le leader Montpellier le jeudi 1er mars à Coubertin pour garder une chance de conserver son titre. Les Nantais, seulement cinquièmes, doivent remonter sur le podium pour espérer participer à la prochaine Ligue des champions.

Catégories: Actualités

Mexique : un ministre survit au crash de l'hélicoptère qui le conduisait à l'épicentre d'un séisme

France 24 - L'info en continu - sam, 02/17/2018 - 08:52
Les deux seules victimes du séisme de magnitude 7,2 qui a fait trembler le Mexique, vendredi, sont celles du crash d'un hélicoptère qui se rendait sur les lieux de l'épicentre et dont a réchappé le ministre de l'Intérieur, Alfonso Navarrete.
Catégories: Actualités

Daniel Vernet, ancien directeur de la direction du « Monde », est mort

Ancien correspondant à Bonn, Moscou et Londres, polyglotte, il était passionné par les relations internationales. C’est une grande figure du journal qui disparaît.
Catégories: Actualités

Un an après, l'extension du délit d'entrave à l'IVG peine à être appliquée

France 24 - L'info en continu - sam, 02/17/2018 - 08:40

Votée il y a un an dans un climat houleux, l'extension du délit d'entrave à l'IVG peine à être appliquée. Jugée "complexe" par ses partisans, la loi a peu inquiété les responsables des sites internet taxés de "désinformer" sur l'IVG.

16 février 2017: après trois mois de vifs échanges -à l'intérieur comme à l'extérieur de l'hémicycle- le Parlement vote l'extension au numérique de ce délit instauré en 1993 pour sanctionner les "commandos" qui venaient perturber les établissements pratiquant l'interruption volontaire de grossesse.

La loi, promulguée fin mars, punit de deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende les auteurs de sites internet poursuivis par une femme estimant avoir reçu "des pressions morales et psychologiques, des menaces ou tout acte d'intimidation" pour l'empêcher d'avorter.

Douze mois plus tard, aucune plainte n'a été déposée, selon les informations recueillies par l'AFP.

Ivg.net, avortement.net, SOSbébés, afterbaiz, testpositif... Ces plateformes accusées par les institutions de délivrer de "fausses informations", parfois "sous une apparence officielle" ou via des numéros d'écoute gratuits, figurent en bonne place sur les moteurs de recherche.

Pour Alba Horvat, juriste bénévole à la Fondation des femmes, la loi n'a pas eu d'effet car elle est "trop complexe".

"Le délit est écrit de telle manière qu'il est difficile à démontrer", explique-t-elle à l'AFP. "Pour prouver l'entrave, on doit être en présence d'une femme qui cherche à s'informer sur l'IVG, qui subisse des menaces ou pressions assez graves pour qu'elle s'en rende compte, qu'elle en soit suffisamment affectée pour aller porter plainte, et qu'elle garde des preuves de ce qu'elle a subi".

- 'Liberté d'opinion' -

Cette fondation féministe voudrait porter une première action en justice. Un processus "long" qui se heurte à des difficultés pour trouver des victimes et collecter des preuves (factures de téléphone, échanges de messages, etc.), reconnaît Mme Horvat.

"Le texte est difficile car il est contraint par les principes généraux sur la liberté d'expression", défend la sénatrice socialiste Laurence Rossignol, à l'époque ministre des Droits des femmes. "Être opposé à l'IVG est une opinion et la liberté d'opinion est une liberté fondamentale".

Pour elle, cette loi qui "réaffirme le droit à l'avortement" a avant tout une "valeur pédagogique et dissuasive".

De fait, pour éviter qu'elle soit invalidée par le Conseil constitutionnel, saisi par des parlementaires au nom de la liberté d'expression, elle avait été réécrite "deux ou trois fois", se souvient Catherine Coutelle, ancienne présidente de la Délégation aux droits des femmes de l'Assemblée nationale.

"On ne ferme pas les sites des pro-vie, on dit que les personnes qui ont été abusées ont le droit de porter plainte", poursuit la rapporteure de la loi, relayant à l'AFP les échanges d'une lycéenne avec des écoutants d'ivg.net: "elle a reçu des sms plusieurs fois par jour, des appels téléphoniques, ils ont pris des rendez-vous médicaux pour elle, lui ont dit qu'avec son bébé ils la mettraient dans un foyer et qu'elle aurait un revenu mensuel de 800 euros".

Chez ivg.net, site créé en 2008 qui était encore l'an passé mieux référencé que le site gouvernemental (ivg.gouv.fr), on réfute "toute accusation d'entrave", défendant "la liberté des femmes" de s'informer.

"Je ne vois pas comment on pourrait avoir une plainte dans la mesure où on répond à une démarche personnelle", dit à l'AFP Marie Philippe, directrice de cette publication d'une trentaine d'écoutantes et modérateurs, discrète sur ses positions sur l'avortement.

"C'est une loi d'idée, pas applicable", estime Emile Duport, porte-parole du mouvement anti-IVG Les Survivants qui possède plusieurs sites, affirmant en avoir été "peu inquiété". "Au contraire, ça nous a médiatisés", poursuit-il.

Reste que depuis un an, ces plateformes disent recevoir davantage de faux témoignages ou d'appels de femmes cherchant, selon eux, à les "piéger".

"Le but était aussi de déstabiliser", poursuit Laurence Rossignol. "Si aujourd'hui ces sites se sentent épiés, sous surveillance, et qu'ils font plus attention à ce qu'ils disent, c'est qu'on a un peu réussi".

Catégories: Actualités

JO 2018 : le programme des Français pour ce samedi 17 février

L' Essentiel - SudOuest.fr - sam, 02/17/2018 - 08:38

Tessa Worley est passée à côté en Super-G Dames, mais il reste des chances de médailles pour la France.
Si Tessa Worley a raté la médaille dans le Super-G dames, les Françaises du biathlon, avec le retour de Marie Dorin, participeront à la spectaculaire mass-start des Jeux olympiques de Pyeongchang et tenteront d'en... Lire la suite

Catégories: Actualités

Sarkozy mettait ses ministres "sur écoutes" et Darmanin "va tomber", selon Wauquiez

L' Essentiel - SudOuest.fr - sam, 02/17/2018 - 08:35

Ne se sachant pas enregistré, Laurent Wauquiez (LR), a tenu des propos incroyables devant des étudiants à Lyon. .
Nicolas Sarkozy plaçait ses ministres sur écoutes, et Emmanuel Macron avait mis en place une "cellule de démolition" de François Fillon, affirme Laurent Wauquiez, selon un extrait sonore d'une conférence donnée... Lire la suite

Catégories: Actualités

La neutralité du net sous la pression des applications

France 24 - L'info en continu - sam, 02/17/2018 - 08:20

L'accès libre aux contenus sur internet est remis en cause par la généralisation des applications sur smartphone et encore plus l'arrivée des enceintes connectées, qui enferment l'utilisateur dans un univers contrôlé par les systèmes d'exploitation, Android de Google et iOS d'Apple en tête.

"Cet internet compartimenté et +siloté+ est l'un des grands risques. On pourrait aller vers la constitution d'oligopoles autour des GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) qui pourrait provoquer des dérives autour d'enjeux commerciaux", prévient Olivier Ertzscheid, maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'Université de Nantes.

Une situation qui inquiète l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep) dont le président, Sébastien Soriano, a remis jeudi au secrétaire d'Etat au numérique Mounir Mahjoubi un rapport sur le risque que font courir les nouveaux usages sur l'accès à un internet ouvert.

Si l'Autorité s'interroge sur le mode de fonctionnement des magasins d'applications et la manière dont ces dernières sont proposées ou mises en avant, elle s'inquiète plus encore "d'un risque de limitation toujours plus grande" que pose l'arrivée sur le marché des enceintes connectées, qui ne proposent qu'un environnement délimité par les accords signés par ces grandes entreprises, ou demain la voiture connectée.

"L'Arcep a raison de souligner cette problématique, concernant les enceintes connectées, les assistants vocaux ou même les voitures connectées, car face à ces situations, où la voix devient l'interface privilégiée, les outils de régulation doivent être mis à jour", estime ainsi le cabinet BMI Research dans une note.

"C'est un vrai sujet. En s'attaquant aux GAFA par cet aspect, l'Arcep vient au coeur de leur modèle économique. C'est un combat qui va durer au moins 10 ans mais ça a le mérite d'enfoncer un coin", considère Florian Carrière, "senior manager" pour le cabinet Wavestone.

Car avec l'avènement de la voix comme interface prioritaire, considérée par ses promoteurs comme une manière plus naturelle d'interagir avec les objets connectés, les grandes plateformes américaines espèrent signer des partenariats avec les services et entreprises qui voudraient accéder aux utilisateurs de l'enceinte Home de Google ou Echo d'Amazon, pour commencer.

- "Potentiel arbitraire" -

"On tend, tant techniquement que sociologiquement ou dans les usages non plus vers un web mais des web. On va aujourd'hui vers des réseaux et des écosystèmes particuliers, il n'y a plus cette logique originelle d'internet mais plutôt des logiques de navigation +carcérales+", constate M. Ertzscheid.

Une tendance que souligne également l'Arcep qui pose par ailleurs la question de la transparence dans les choix réalisés par les grandes plateformes, en particulier sur les magasins d'applications, en demandant notamment de mieux comprendre les critères d'indexation et de classement des applications.

"Les limites aux libertés peuvent être acceptables dès lors qu'elles sont expliquées et transparentes. Ce que l'on veut de la part des GAFA, ce sont des explications de leur part, ce qui est craint c'est un potentiel arbitraire", estime Florian Carrière.

Pour certains observateurs, le questionnement de l'Arcep tombe également à point nommé d'un point de vue politique, alors que la neutralité du net est remise en question aux Etats-Unis et que le Conseil national du numérique, qui aurait pu s'emparer du sujet, n'a toujours pas été relancé après les démissions en cascade mi-décembre.

"Le rapport de l'Arcep vient beaucoup en réaction aux décisions de la FCC (le régulateur américain des télécoms, NDLR) sur la neutralité du net, c'est une différence de dynamique très intéressante, qui revient à dire que l'on va encore plus loin", relève Florian Carrière.

Un avis partagé par BMI, qui estime que le régulateur français "intervient dans un contexte favorable et au bon moment. Il y a de la méfiance contre les grandes entreprises de la +tech+, toute proposition sera donc au minimum prise en compte par les gouvernements".

Catégories: Actualités

Jeu vidéo : quand Infogrames régnait (presque) sur le monde

Il y a vingt ans, à la faveur des débuts de la bulle Internet, le géant lyonnais dirigé par Bruno Bonnell se lançait à la conquête de la première place mondiale. Rétrospective.
Catégories: Actualités

Le bachelor, une alternative aux classes prépas ?

De bons élèves que l’on trouvait habituellement dans les classes préparatoires sont tentés par ce nouveau programme en 3 ans après le bac, dont les débouchés diffèrent largement.
Catégories: Actualités

Tennis: Gaël Monfils en demi-finales à Buenos Aires

France 24 - L'info en continu - sam, 02/17/2018 - 08:00

Gaël Monfils, 43e joueur mondial, s'est qualifié pour les demi-finales du tournoi sur terre battue de Buenos Aires en battant le favori local Leonardo Mayer (50e) 6-4, 3-6, 6-3, vendredi.

Monfils, âgé de 31 ans, est à la recherche de son deuxième tournoi de l'année après s'être imposé à Doha en ouverture de la saison.

Pour une place en finale, Monfils affrontera l'Autrichien Dominic Thiem, 6e joueur mondial, victorieux de l'Argentin Guido Pella (59e), en deux sets, 7-6 (9/7), 6-4, dans la nuit de vendredi à samedi.

Monfils, bandé au niveau du genou droit, a connu un passage difficile lors du deuxième set où il donnait l'impression d'être gêné par son genou dans ses déplacements. Mais il s'est repris dès le début de la dernière manche pour mener 4-1, puis 5-2. Il a conclu la partie à sa troisième balle de match après 2 h 03 minutes d'échanges.

Catégories: Actualités

Une femme dévorée par ses six chiens dans l'Eure

L' Essentiel - SudOuest.fr - sam, 02/17/2018 - 07:51

Les gendarmes ont découvert cinq chiens affamés dans l'appartement de la victime. Le sixième a sans doute été dévoré par les autres.
Une femme de 60 ans vivant seule dans un appartement à Rouvray, dans l'Eure, a été dévorée par ses six chiens, rapporte Ouest-France. Ce sont des voisins qui ont donné l'alerte, inquiets... Lire la suite

Catégories: Actualités

Affaire Maëlys : toujours muet, Nordahl Lelandais hospitalisé "par précaution"

L' Essentiel - SudOuest.fr - sam, 02/17/2018 - 07:40

Très surveillé depuis ses aveux, le suspect ne s'est toujours pas expliqué sur les circonstances de la mort de la fillette.
Nordahl Lelandais, qui a avoué mercredi avoir tué la petite Maëlys après six mois de silence, a été hospitalisé vendredi soir près de Lyon, rapporte le Dauphiné Libéré. Il n'y a pas eu de tentative de... Lire la suite

Catégories: Actualités

Le photographe de mode Patrick Demarchelier accusé de harcèlement sexuel

France 24 - L'info en continu - sam, 02/17/2018 - 07:40

Le photographe français de mode Patrick Demarchelier a été accusé de harcèlement sexuel par plusieurs femmes, dont le témoignage a été recueilli par le Boston Globe et publié vendredi.

Le quotidien évoque notamment une ancienne assistante du photographe aujourd'hui âgé de 74 ans.

Cette femme explique, sous couvert d'anonymat, avoir cédé aux avances insistantes de Patrick Demarchelier, de peur de compromettre son avenir professionnel si elle continuait à refuser.

Elle dit avoir demandé instamment à la directrice artistique du groupe Condé Nast, Anna Wintour, de ne plus laisser le photographe travailler avec des jeunes mannequins.

Le Boston Globe cite également le cas de six autres femmes qui accusent toutes le Français de harcèlement sexuel.

Une raconte que le photographe lui a mis la main sur ses parties génitales, et une autre qu'il lui a agrippé la poitrine.

Sollicité par l'AFP, Patrick Demarchelier n'a pas donné suite dans l'immédiat.

Le Français fait partie des plus grands photographes de mode et du show-business au monde. Certains de ses clichés de la princesse Diana, de Madonna ou d'Angelina Jolie ont fait le tour du monde.

La Globe Spotlight Team, qui a mené cette enquête, est une équipe de six reporters d'investigation, héritière de celle qui avait révélé, en 2002, comment la hiérarchie catholique locale avait couvert des abus sexuels commis par quelque 90 prêtres à Boston et dans les environs pendant plusieurs décennies.

L'histoire a servi de base au film "Spotlight", qui a reçu l'Oscar du meilleur film en 2016.

L'enquête sur le monde de la mode publiée vendredi met en cause d'autres photographes, notamment Seth Sabal, Greg Kadel ou Andre Passos, ainsi que le styliste Karl Templer.

Dans le cas de Greg Kadel, une mannequin, sous couvert d'anonymat, affirme que le photographe l'a emmené dans un hôtel alors qu'elle était encore mineure et l'a forcé à avoir une relation sexuelle.

Contacté par l'AFP, Greg Kadel n'a pas répondu immédiatement.

L'enquête du Boston Globe mentionne aussi le nom de David Bellemère, photographe français accusé de harcèlement sexuel par deux femmes.

L'une d'entre elle, la mannequin américaine Madisyn Ritland, affirme qu'il a, entre autres, enfoncé de force sa langue dans sa bouche ou qu'il lui touché la poitrine sans son consentement.

Le Boston Globe révèle également que la marque de lingerie Victoria's Secret, connue pour ses défilés-événements, a cessé de travailler avec lui depuis l'automne 2016, après que des mannequins se sont plaintes de contacts physiques intempestifs et de baisers non sollicités.

Contactée par l'AFP, la maison mère de Victoria's Secret, Limited Brands, n'a pas réagi immédiatement.

Joint par l'AFP, David Bellemère a expliqué que "l'histoire Victoria's Secret (était) un grand mystère pour (lui)".

"Ils se sont débarrasés froidement de moi sans explication", a-t-il affirmé.

Il dit également avoir "demandé des explications aux agences de mannequins concernées", mais s'être heurté au "silence".

"Je vais peut-être enfin savoir qui ment et pourquoi", a-t-il expliqué.

Depuis l'éclatement de l'affaire Weinstein, plusieurs grands photographes de mode ont été accusés de harcèlement sexuel, principalement Bruce Weber, Terry Richardson et Mario Testino.

Plusieurs de leurs clients, notamment le groupe Condé Nast, ont indiqué publiquement qu'ils ne souhaitaient plus travailler avec eux.

Catégories: Actualités

JO-2018: le choc Ledecka, la grâce Hanyu

France 24 - L'info en continu - sam, 02/17/2018 - 07:39

Ainsi donc, les snowboardeurs savent aussi skier... Le titre olympique du super-G remporté à la surprise générale par la Tchèque Ledecka devant les stars de la discipline comme l'Américaine Lindsey Vonn va marquer l'histoire, comme le second titre en patinage artistique du Japonais Hanyu, samedi aux JO-2018 de Pyeongchang.

La matinée n'a pas souri à la France, avec aucune médaille tombée dans l'escarcelle tricolore.

Les skieuses n'ont pas brillé, toutes entre la 19e place de Romane Miradoli et la 28e place de Tessay Worley, avec Jennifer Piot (20e) et Tiffany Gauthier (22e) intercalées.

Le meilleur espoir de récompense était la benjamine de la délégation française, Tess Ledeux, 16 ans.

Mais la championne du monde en titre de slopestyle en ski acrobatique est passée à côté de ses premiers Jeux olympiques avec une élimination dès les qualifications. De quoi refuser d'évoquer sa déception devant la presse.

"Tess n'a que 16 ans, elle reviendra", aura sans doute été le commentaire de ses proches le plus entendu de la matinée.

L'autre mot aura été: incroyable !

Car c'est bien ce qui s'est produit lors du super-G dames de ces JO.

- Incrédule -

Double championne du monde de snowboard et désormais championne olympique de ski alpin: Ester Ledecka a brisé les barrières en Corée du Sud, à sa plus grande surprise.

Partie avec le dossard 26, et alors que la course s'apprêtait à sacrer de nouveau l'Autrichienne Anna Veith - médaille d'or du super-G à Sotchi il y a quatre ans sous son nom de jeune fille Fenninger - Ledecka est restée de longues secondes immobile dans l'aire d'arrivée, incrédule devant le tableau d'affichage.

Pour un centième de seconde, soit l'équivalent de 25 centimètres sur un parcours de 2010 m, Ledecka a fait basculer le ski alpin dans une autre dimension.

Le snowboard lui avait jusqu'à présent donné deux titres: en 2015 en slalom parallèle, puis en 2017 en slalom géant parallèle. Le ski alpin la consacre désormais reine des neiges.

Et ce n'est peut-être pas fini. Car la Tchèque peut également devenir la grande star de ces JO la semaine prochaine, lorsqu'elle participera au slalom parallèle de snowboard des Jeux. Avec l'étiquette de favorite bien sûr !

Ce n'est qu'en 2015 que la Tchèque, première de son pays au passage à inscrire son nom au palmarès olympique, a débuté sur le circuit de Coupe du monde de l'alpin. Avec jusqu'alors une réussite mesurée: aucun podium.

Tout le contraire de la superstar Lindsey Vonn, qui cumule 81 succès en Coupe du monde, mais qui n'a rien pu faire samedi.

L'Américaine, qui partait en premier, a réussi un parcours parfait... jusqu'à un écart fatidique qui l'a propulsée hors de la trajectoire ultime. Autant de précieux centièmes perdus qui la privent sans doute du titre, puisqu'elle termine malgré tout 6e à 38 centièmes de Ledecka.

- Un mouchoir de poche -

La course fut donc ébouriffante, en témoigne cette statistique: les cinq premières se sont tenues en 16 centièmes. Un mouchoir de poche !

A 50 km de là, sur la glace de Gangneung, ce sont les mouchoirs tout court qui ont été agités en patinage artistique, où l'émotion était grande de voir le Japonais Yuzuru Hanyu conquérir un nouveau titre olympique après celui de 2014.

Deux titres consécutifs dans cette discipline, cela n'avait plus été fait depuis 1952 et l'Américain Dick Button.

L'histoire est d'autant plus belle que Hanyu était arrivé en Corée du Sud sans aucune certitude, amoindri par une blessure à une cheville il y a trois mois.

Le concours a également été marqué par l'incroyable remontée au classement de la nouvelle pépite du patinage américain Nathan Chen, 18 ans.

Alors qu'on pensait ses espoirs de médaille envolés après sa 17e place du programme court complètement raté, il a produit un programme libre exceptionnel avec six quadruples sauts, qui lui a valu le record du plus haut score technique, insuffisant toutefois pour rattraper son retard. Il termine finalement à la cinquième place.

Catégories: Actualités

Mexique: l'hélicoptère d'un ministre s'écrase, plusieurs morts

France 24 - L'info en continu - sam, 02/17/2018 - 07:36

Un hélicoptère qui transportait le ministre de l'Intérieur Alfonso Navarrete vers le lieu d'un séisme s'est écrasé vendredi soir à l'atterrissage au Mexique, faisant plusieurs morts au sol, a annoncé le président Enrique Peña Nieto, qui a précisé que le ministre était sain et sauf.

Le ministre voyageait en compagnie du gouverneur de l'Etat d'Oaxaca, Alejandro Murat, et de plusieurs fonctionnaires vers la ville de Pinotepa de San Luis, à environ 600 km au sud de Mexico, dans une zone frappée quelques heures plus tôt par un puissant séisme.

"Le ministre Naverrete et le gouverneur Alejandro Murat ainsi que l'équipage sont sains et saufs", a tweeté en fin de soirée M. Peña Nieto.

"Malheureusement, plusieurs personnes au sol ont perdu la vie et d'autres sont blessées" a ajouté le président, qui a présenté ses condoléances aux familles des victimes.

Alfonso Navarrete a déclaré à la chaîne Televisa que le pilote de l'hélicoptère militaire avait perdu le contrôle de l'appareil à environ 40 mètres du sol. "Je crois comprendre qu'il y a des gens qui ont perdu la vie", a-t-il dit.

Un reporter de la chaîne Televisa qui voyageait avec lui a raconté, pour sa part, que l'hélicoptère avait brusquement chuté après avoir généré un grand nuage de poussière sur le terrain d'atterrissage. Ce journaliste, qui a pu quitter l'appareil accidenté avec l'aide de militaires, a déclaré qu'il avait vu au moins "trois corps".

Televisa a diffusé des images de l'hélicoptère gisant sur le côté.

Le ministre et ses accompagnateurs se dirigeaient vers le lieu d'un séisme de magnitude 7,2 qui avait frappé vendredi l'Etat d'Oaxaca. Fortement ressenti dans la capitale, le tremblement de terre n'a fait ni victimes, ni dégâts importants, selon les premières informations données par les autorités.

Catégories: Actualités

JO d’hiver 2018 : sur des skis d’emprunt, la snowboardeuse Ledecka s’impose en ski alpin

La Tchèque était venue à Pyeongchang pour gagner en snowboard. Elle a surpris tout le monde en décrochant une médaille d’or en ski, dans le Super-G.
Catégories: Actualités

Le Kosovo fête les dix ans de sa déclaration d'indépendance vis-à-vis de la Serbie

France 24 - L'info en continu - sam, 02/17/2018 - 07:32
Voilà désormais dix ans que le Kosovo a proclamé son indépendance, le 17 février 2008. La capitale, Pristina, est en fête, bien qu'une décennie plus tard, la Serbie et près de 80 pays n'aient toujours pas reconnu la souveraineté du petit pays.
Catégories: Actualités

Les produits ménagers, plus dangereux que les cigarettes (surtout pour les femmes)

Slate.fr - sam, 02/17/2018 - 07:30
On se doutait bien que ça n'était pas forcément très bon pour la santé, ni d'ailleurs pour les nappes phréatiques, mais une étude récemment publiée par l'Université de Bergen vient de le confirmer avec fracas : certains produits ménagers seraient particulièrement dangereux. Leur utilisation régulière provoquerait même plus de dégâts sur les poumons des consommateurs et consommatrices que le fait de fumer 20 cigarettes par jour pendant 10 à 20 ans. ... Lire la suite
Catégories: Actualités

Pages

S'abonner à JO CASANOVA MUSIC agrégateur - Actualités